Publié le 27/04/2020

Raphaëlle Hervé a choisi la formation "CQP Barman monde de la nuit"

Raphaëlle Hervé a choisi le CQP Barman monde de la nuit en contrat de professionnalisation à la Faculté des Métiers pour une reconversion professionnelle. Aujourd’hui, elle alterne entre les cours et son apprentissage dans le bar de nuit rennais « L’été Indien ». Elle nous explique son choix d’orientation. 

Parle-moi de ton parcours professionnel ?

Après un Bac général ES, j’ai travaillé dans une agence de communication à Paris.  Au bout de 2 ans, je me suis aperçue que cela ne me convenait pas. Alors, j’ai décidé de me réorienter vers le milieu de la restauration et du service en bar, en particulier.

Pourquoi avoir choisi la formation CQP Barman monde de la nuit ?

Grâce à un ami barman, déjà formé à la Fac des Métiers et qui m’a parlé de la qualité de cette formation. C’est une des premières formations au métier de Barman monde de la nuit. C’est donc une certification qui a fait ses preuves et qui a su évoluer pour répondre aux nouvelles exigences du métier.

Qu’est-ce qui te plaît dans la formation CQP Barman monde de la nuit ?

Ce qui me plait c’est le contenu. Dispensés par des professionnels du monde de la nuit, les cours sont en cohérence directe avec ce que l’on vit au travail. Nous avons également des cours sur la gestion et la vente. Cela valorise nos ambitions et nos projets d’entreprises.

Comment tu vois ton métier de Barman en monde de la nuit ?

Dans ce milieu, je me sens valorisée, accompagnée ! La prise d’initiative est bien accueillie et ça n’est pas grave si l’on fait des erreurs ! On peut vite progresser. En entreprise, l’esprit d’équipe est important. L’équipe est toujours là pour faire face aux problèmes et aider la personne en difficulté.

Que dirais-tu pour donner envie de faire ce métier ?

Il faut aimer être en contact avec son entourage. Etre ou devenir sociable est indispensable ! Car exercer le métier de barmaid c’est développer la relation avec les clients et les collègues. Il permet aussi de développer sa créativité dans la production de cocktails ! C’est un métier opérationnel et d’action dans lequel on ne vit pas la même expérience d’un établissement à l’autre. Pour compléter ses compétences, il est possible de suivre une mention complémentaire Sommellerie, par exemple.

Que veux-tu faire après le CQP Barman monde de la nuit ?

J’ai aussi choisi cette formation à la Faculté des Métiers car je peux effectuer un stage en Europe grâce au programme Erasmus +. J’aimerais profiter du programme afin de connaître d’autres pratiques professionnelles et d’autres manières de travailler les produits dans les cocktails. A mon retour en France, j’aimerais occuper un poste de responsable. Ensuite, j’envisage de créer une entreprise, seule ou en association.

 

Partager l'article :